Les Enchantements d'Ambremer

Les Enchantements d'Ambremer Coin des licornes Blog littéraire Toulouse
Aujourd'hui je vous emmène avec moi dans le Paris de merveille avec Les enchantements d'Ambremer de Pierre Pevel envoyés par les éditions Folio ! C'est la première fois que je prends un livre de fantasy chez ces éditions et je dois avoué que j'ai été agréablement surprise, une lecture agréable sur un fond d'enquête et de mystère à résoudre dans un Paris des merveilles qu'on l'on rêve de découvrir lors de notre prochaine visite dans la capitale.

          "Occupé à enquêter sur un trafic d'objets enchantés, Louis Denizart Hippolyte Griffont, mage du Cercle Cyan, se retrouve mêlé à une série de meurtres. Confronté à des gargouilles immortelles et à un puissant sorcier, Griffont n'a d'autres choix que de s'associer à Isabel de Saint-Gil, une fée renégate que le mage ne connaît que trop bien. Brillant hommage aux feuilletonistes du début du XXe siècle (Maurice Leblanc et son Arsène Lupin, Gaston Leroux et son Rouletabille, entre autres), Les enchantements d'Ambremer est le premier tome du Paris des Merveilles, une trilogie steampunk aussi drôle qu'érudite."

L'intrigue


J'ai très vite été emportée dès les premiers chapitres, le style de l'auteur est agréable à lire et l'intrigue nous donne sans cesse envie d'en savoir plus : pourquoi tous ces meurtres ? A qui appartiennent ces terrifiantes gargouilles ? Quel lien uni Isabel et Griffont ? Nous avons là de quoi attiser notre curiosité et notre envie de toujours aller plus loin dans notre lecture à travers les rues d'un Paris transformé où créatures magiques et humains vivent en harmonie. Néanmoins, au fil de ma lecture le coup de cœur s'est finalement transformé en simplement une belle découverte. Par certains moments on sent que l'intrigue s'essouffle, j'aurais souhaité que certains points soient plus approfondis notamment les derniers chapitres que j'ai trouvés un peu plats bien que j'ai eu quelques petits moments de stress je dois bien l'avouer.

Les personnages


Commençons par mon coup de cœur qui est Isabel de Saint-Gil ! Je l'ai tout simplement adoré, une femme au caractère bien trempé et indépendante qui bouscule les modèles de l'époque. C'est un personnage à la fois doux, féroce et courageux qui est à mes yeux un bel emblème de féminisme. Accompagnée par ses deux compagnons, la baronne de Saint-Gil est déterminée et ne se laisse pas intimider par quoi que ce soit.
En parlant de ses compagnons, je les ai aussi apprécié par contre si l'auteur passe par là je me dois de protester pour le gnome ! Une taille de 1m50 est une de leurs caractéristiques principales, je suis donc un gnome (#choquéeetdéçue) ça va pas du tout, du tout non mais (non je ne suis pas du tout vexée voyons). Haha bon je m'arrête là dans mon sentiment de victimisation.

Venons en maintenant à Griffont, un mage aux pouvoirs magiques que j'aurais souhaité voir plus souvent utilisés pour bien montrer que nous sommes dans un monde de fantasy. J'ai aimé son personnage, bien moins extraverti qu'Isabel de Saint-Gil il parvient néanmoins à nous conquérir à sa manière. C'est peut-être dû à son chat ailé… j'en veux un moi aussi !


Les enchantements d'Ambremer a été pour moi une lecture très agréable mais finalement pas de coup de cœur à l'horizon. Je ne l'ai pas trouvé aussi drôle qu'annoncé mais il n'empêche que je me suis régalée dans l'ensemble. J'ai adoré l'univers que l'auteur a créé en se basant sur le Paris qu'on le connaît pour le rendre encore plus beau et merveilleux qu'il ne l'ait déjà. L'intrigue est bien construite et menée mais comme je l'ai déjà dit j'aurais aimé que certains passages soient plus approfondis. Néanmoins, les derniers chapitres annoncent un tome 2 qui nous met l'eau à la bouche ! Je me le procurerais très certainement dans quelque temps !

Julie. Coin des licornes Blog littéraire Toulouse

2 commentaires