Outlander saison 1 : Du livre à l'écran

Outlander le livre et la serie Blog Coin des licornes littéraire lifestyle Toulouse



Suite au succès mondial rencontré par les romans de Diana Gabaldon puis par la série connue sous le nom de Outlander, j'ai finalement décidé qu'il était temps que je me fasse mon propre avis sur cette saga.  J'ai donc lu le premier tome Le chardon et le tartan sans savoir quelle serait l'histoire ou l'intrigue mais je dois bien avouer que j'ai vite compris pourquoi ces romans avaient autant de succès. Pour ceux qui aiment savoir où ils mettent les pieds avant de commencer, je vous mets le résumé :

          1945 : Claire retrouve son mari pour leur lune de miel dans un village écossais. Au cours d’une balade, elle découvre un menhir auquel la population locale voue un culte particulier. En s’approchant pour le toucher, Claire va comprendre pourquoi : elle se volatilise pour atterrir au beau milieu d’un champ de bataille. Le menhir l’a menée tout droit en l’an de grâce 1743, au coeur de la lutte opposant Écossais et Anglais. L’un des combattants est le sosie de son époux, mais Claire aura tôt fait de comprendre que présent et passé ne se ressemblent pas… et qu’il lui faudra faire un choix ! 

Le roman : 
Il est très rare qu'un livre m'aspire totalement dès son premier chapitre mais ici l'effet a été immédiat : on est tout de suite pris dans l'histoire qui est, qui plus est, racontée à travers les yeux de Claire si bien que l'emploi du ''je" nous fait nous sentir encore plus proche de l'aventure vécue, c'est comme si on y était. Avec ce roman, je suis passée par toutes les émotions possibles, l'histoire est parfaitement menée et je n'ai pas eu le temps de m'ennuyer. J'ai pris un immense plaisir à découvrir l'Ecosse de 1743 qui était bien loin de ce que je m'imaginais. De nombreux sujets nous sont présentés : la place de la femme, les violences qu'elles peuvent subir, les légendes écossaises, la croyance en la sorcellerie, la culture écossaise qui nous apparaît parfois comme barbare puisque nos mœurs ont évolué... La plupart du temps on lève les yeux au ciel tant leur façon de voir les choses nous paraît absurde! 
Ce premier tome a été pour moi un plaisir de lecture du début à la fin, certaines personnes n'ont pas apprécié leur lecture mais pour moi ce fût un bonheur de vivre les aventures de Claire et de Jamie sur ce fond du XVIIIème siècle.


La série :
A peine ma lecture terminée, j'ai décidé de regarder la série qui là aussi donne lieu à des avis qui divergent. Dans l'ensemble j'ai trouvé que l'œuvre de Diana Gabaldon était bien respectée malgré la présence de quelques modifications. Personnellement, je n'ai pas trouvé ça gênant sauf pour un point en particulier dont je vous parlerai un peu plus tard. Ce que j'ai trouvé super est le fait que l'on voit aussi ce qu'il se passe du côté du mari de Claire lorsqu'elle disparaît, chose que l’on n’avait pas avec le roman.
J'ai donc regardé le premier épisode et j'ai immédiatement accroché si bien que j'ai fini par me coucher à 1h du matin car je ne pouvais plus m'arrêter ! La série ne fait que s'améliorer à mesure qu'on avance dans l'histoire. Il est vrai que les premiers épisodes peuvent parfois sembler longs mais à chaque fois qu'un épisode prenait fin, j'en redemandais encore et voulait continuer de regarder. Au final j'ai terminé la saison 1 en un peu plus d'une semaine !
Venons-en au casting que j'ai trouvé très bien choisi dans l'ensemble. Caitriona Balfe fait une merveilleuse Claire et parvient à nous convaincre. Quant à Sam Heughan dans le rôle de Jamie, et bien je n'ai qu'une chose à dire : Parfait !  C'est un magnifique Jamie qui a fait tourner la tête de nombreux fans. Déjà que dans le livre je rêvais d'avoir le même chez moi, je ne vous dis pas ma tête quand j'ai vu l'acteur qu'ils avaient choisi pour l'interpréter. >Moi aussi je veux un beau rouquin hihi. Il n'y a que 3 personnages pour lesquels j'ai été surprise du choix des acteurs: Dougal et Colum que j'imaginais beaucoup plus jeunes et Randall que j'imaginais un peu plus jeune et plus beau. Mais au final, le fait d'avoir pris des hommes d'âge mûr pour Dougal et Colum leur confère une plus grande autorité. Quant à Randall, je l'adore dans le rôle de l'époux de Claire et le déteste au plus haut point en tant que capitaine des dragons rouges. Tobias Menzies nous offre une très belle prestation et réussit à nous faire oublier qu'il joue ces deux rôles, tant les deux personnalités qu'il nous présente sont différentes.
Vous l'aurez sans doute compris que j'ai adoré cette série mais je voudrais cependant mettre en évidence une modification du livre que je n'ai pas appréciée. Jamie est certes un homme beau, courageux et aimant il n'empêche qu'il reste un homme du XVIIIème siècle avec des mœurs différentes des nôtres et qui peuvent choquer. Je fais référence au moment où il bat Claire après qu'il ait risqué sa vie avec ses compagnons pour la sauver. Dans le roman la scène apparaît de manière violente si bien que j'ai détesté Jamie pendant un bon moment alors que dans la série j'ai juste rigolé tant la scène était comique (voir Claire lui donner un coup de pied dans le nez était vraiment hilarant). Je pense que la scène aurait mérité d'être plus comme dans le livre. De plus, les autres scènes de disputes violentes entre Jamie et elle n'ont pas été montrées, si bien que Jamie continue d'apparaître comme plus tendre qu'il ne l'est dans le roman. Mais mis à part ça, il n'empêche que j'aime beaucoup cet écossais rouquin terriblement beau.

Outlander est un coup de cœur pour moi que ce soit pour le roman ou la série, les deux méritent amplement leur succès. Je ne peux donc que vous recommander de découvrir cet univers, que ce soit en lisant les livres ou simplement en regardant la série qui reste fidèle au roman et dont la chanson d'ouverture nous emporte sur les terres d'Ecosse. 


Julie. Coin des licornes Blog littéraire lifestyle Toulous

0 commentaires