La triomphante de Teresa Cremisi


Pour le mois de février j'ai choisi de prendre le roman La triomphante de Teresa Cremisi proposé par les éditions Folio (merciii). J'ai tout de suite été attirée par le résumé aux allures de Girl Power, l'idée de suivre la vie d'une femme qui désire affirmer son indépendance m'a tout de suite plu . C'est avec plaisir que je me suis lancée dans les premières lignes qui m'ont donné du mal à décrocher. A chaque fois que je commençais une page je ne voulais plus lâcher ce livre malgré les appels de détresse de mes cours !

          "Longtemps je n'avais pas compris que le fait d'être une femme était comme on dit un handicap ; je ne m'étais nullement attardée sur l'évidence qu'il était difficile d'envisager un destin à la Lawrence d'Arabie en étant de sexe féminin. Je n'avais d'ailleurs eu aucune alerte à ce sujet. Mes parents ayant oublié de m'interdire quoi que ce soit, je n'avais jamais de ma vie entendu dire que je ne pouvais pas entreprendre quelque chose parce que j'étais une fille". 
La Triomphante est l'histoire d'une enfant d'Orient rêvant à l'Europe, la cavalcade d'une étrangère dont la seule patrie est la littérature, l'humour, l'ironie. La Triomphante est le portrait d'une aventurière : l'odyssée, réussie ou ratée, ne compte que pour elle-même.


Ce roman tourné comme une autobiographie m'a complètement emportée dans les aventures de cette femme née en Egypte d'un père Italien et d'une femme Britannique. Ils devront s'exiler en France et s'adapter à un nouveau mode de vie, de nouvelles coutumes. Notre jeune héroïne s'adaptera plus facilement que ses parents à cette nouvelle vie et se passionnera pour la littérature, les épopées, rêvant d'aventures et de voyages. 

On va la voir grandir, devenir femme mais toujours avec un désir de liberté et d'émancipation. Elle connaîtra l'amour qui, bien que peu décrit, nous fait ressentir l'affection qu'il existe entre eux, un amour sans artifices. Pas d'histoire dramatique, de triangle amoureux. Juste une belle histoire
Ce que j'ai apprécié dans ce roman, c'est son côté réaliste. Il ne s'y passe rien de spécial, qui change du quotidien et pourtant on adore et passons un excellent moment. Suivre cette jeune femme dans les aléas de la vie, durant ses batailles, ses amours, son travail m'a plu. On est face à une héroïne qui est à notre portée, dans laquelle on peut se reconnaître.

C'est aussi l'histoire d'une femme qui n'a pas laissé les autres voir qui elle était vraiment de peur de ne pas être en adéquation avec ce qu'être femme signifiait à cette époque. On sent bien qu'elle retient toujours sa véritable nature pour être acceptée. Et pourtant j'aurais adoré la voir telle qu'elle est vraiment durant tout ce roman car c'est justement cette partie d'elle qui la fait triomphante dans sa totalité.


C'est une lecture qui se lit facilement et nous emporte avec elle, nous laissant mélancolique sur les dernières lignes. Elle m'a donné envie de croquer la vie à pleines dents. L’héroïne a-t-elle été triomphante? C'est là une réponse que chacun peut se faire en lisant son histoire.


Julie. Coin des licornes Blog littéraire lifestyle Toulouse

0 commentaires